Poésie mon amie

Au pied, les clés !

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   abandonnais      buffet      cabas      cherchez      chien      clés      cuisinière      disparaisse      exemple      inspecté      là      meuble      mises      mule      mûre*      poche      pousser      regardé      sabot      soirée      tombée      vécés        vapeur      vois   
Bérénice  —  



Votre serviteur  —  



Bérénice  —  
Où ai-je mis mes clés ? Dans ma ? Au crochet ?
Sur la porte d’entrée ? Ou celle du  ?
Dans mon sac ? Sur un ? Ou sur la cheminée ?
Pitié ! Nous n’allons pas y passer la  !
Avez-vous dans le congélateur ?
Et dans la huche à pain ? Dans le four à  ?
Avez-vous notre presse-purée ?
Nous les retrouverons, avant la nuit .
Nous ne les trouvons pas car vous ne pas.
En tout cas, elles ne sont pas dans mon  ! 
Je laisse chaque fois mes où je les laisse
Et je n’en connais point qui soudain  !
Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Votre serviteur  —  
Où les aviez-vous la dernière fois ?
Dans le panier à linge, point je ne les
Ni dans le bol du , ni dans la cafetière,
Ni dans le verre à dents, ni sous la
Comme si n’importe où j’ mes clés !
Dans la poubelle, sous le lit, dans les … 
Pourquoi pas, par , dans une chaussure ?
Franchement, pour l’asile, je ne suis pas .
Justement, c’est bien qu’il vous faut regarder
Car précisément là, vous les laissez  !
Les géraniums dans un , c’est ridicule ; 
Le dernier chic : planter ses clés dans une  ! 

Votre serviteur (01/12/18)