Du dialogue au compte rendu

 
 

Dialogue 20. Verres spéciaux

 

Le dialogue ci-dessous affiche les répliques d’un des deux interlocuteurs seulement. Imaginez celles qui manquent.

« Optique Mieux-Voir, bonjour ! Que puis-je pour vous ?

— Bonjour Madame. Mon nom est Claudine Bosmans, j’ai commandé chez vous une paire de lunettes à la fin de la semaine dernière.

— Oui, chère Madame, je me souviens de votre visite, c’est mon mari qui s’est occupé de vous.

— Je voudrais savoir si je puis venir les prendre.

— Un moment : je prends votre dossier… Madame Bosmans, c’est bien cela ?

— Oui, parfaitement.

— J’ai votre fiche : ce sont des verres spéciaux commandés d’Allemagne !

— En effet, ils sont moins épais que les verres courants.

— Nous venons seulement de les recevoir. Mon mari doit encore les adapter à la monture. Il faudra patienter un jour ou deux.

— C’est fort ennuyeux. Votre mari me les avait promis pour la fin de cette semaine.

— Un moment ! Je vais lui demander ce qu’il peut faire.

— Je vous en suis reconnaissante.

— Eh bien, voilà, dès ce soir, après 18 heures, elles seront à votre disposition.

— Très bien, je vous en remercie, Madame. Passez une bonne journée.

— Merci, vous-même également, Madame. À votre service. »

 

Je vous invite à rédiger le compte rendu du dialogue ci-dessus – ou, pour le formuler autrement : veuillez narrativiser le discours figurant ci-dessus.

Claudine Bosmans téléphona à la boutique de l’opticien Mieux-Voir. Elle avait commandé une paire de lunettes voici une semaine, elle espérait bien en prendre possession dans le délai promis par l’opticien. Or, selon la femme du patron, la livraison des verres spéciaux commandés d’Allemagne avait tardé et leur adaptation à la monture n’était pas terminée. La cliente dut insister pour obtenir sa monture encore le jour même à partir de dix-huit heures.

 

À quels critères doit répondre le compte rendu d’un dialogue ?

  1. Le compte rendu ne comporte pas de situation de communication.
  2. Le texte est écrit à la troisième personne (ni je, ni tu, ni nous, ni vous )1.
  3. L’énoncé est déclaratif (aucune phrase interrogative, impérative ou exclamative sous forme directe).
  4. Les guillemets et tirets du dialogue disparaissent.
  5. Le compte rendu peut s’écrire soit au présent (simultanéité/parole) soit au passé ; si le compte rendu est écrit au passé, les temps de conjugaison ne sont pas les mêmes que ceux du dialogue.
  6. Le vocabulaire et les tournures syntaxiques émanent du rédacteur et non des interlocuteurs.
  7. Au lieu de rapporter simplement les paroles sous forme indirecte, le rédacteur veille à rendre compte de l’esprit de l’entretien.

1 Cas particuliers : le rédacteur relatant un dialogue dont il fut l’un des interlocuteurs écrira à la première personne ; le rédacteur usera de la deuxième personne s’il évoque devant un tiers un dialogue dont cette personne aurait elle-même été un protagoniste en l’absence du rédacteur.