Le dialogue

Dormeur connecté  

M. BACKELJAU, Objets connectés, avez-vous une âme ?  

Pour rendre au dialogue sa cohérence et sa gradation, déplacez dans le bon ordre les éléments de la colonne droite vers ceux de la colonne gauche. La typographie est un indice.

« Les objets connectés intelligents se multiplient et se diversifient tendant à s’intégrer dans un système holistique. » (Ordiphone   de votre serviteur)

« J’ai toujours rêvé que mon ordinateur soit aussi simple à utiliser que mon téléphone ; eh bien, ce rêve est devenu réalité : je ne comprends plus comment utiliser mon téléphone. » (Bjarne STROUSTRUP 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
« Alors, vous avez les résultats de notre premier sujet ?
— Des résultats partiels, du moins…
— Comment ça : « partiels » ? Dites-moi déjà ce que vous avez !
— Le sujet prétend avoir très, très mal dormi.
— C’est normal : c’était le critère de sélection.
— De multiples réveils, de la difficulté à se rendormir…
— Voilà un cas intéressant ! Que révèle l’analyseur ?
— Du côté de la machine, c’est le calme plat.
— Que voulez-vous dire ?
— Eh bien : tous les tracés de la machine sont à zéro.
— « À zéro » ? Comment ça : « à zéro » ?
— À zéro. Aucun enregistrement. Aucun signe d’activité.
— Avez-vous correctement fixé tous les capteurs ?
— Oui, absolument ! La machine avait tout checké.
— Que dit le journal ? Un rapport d’erreur a-t-il été généré ?
— Aucun rapport. Rien. C’est grave, docteur ? »