Le dialogue

Tu seras un robot, mon frère  

M. BACKELJAU, Objets connectés, avez-vous une âme ?  

Pour rendre au dialogue sa cohérence et sa gradation, déplacez dans le bon ordre les éléments de la colonne droite vers ceux de la colonne gauche. La typographie est un indice.

« Les objets connectés intelligents se multiplient et se diversifient tendant à s’intégrer dans un système holistique. » (Ordiphone   de votre serviteur)

« J’ai toujours rêvé que mon ordinateur soit aussi simple à utiliser que mon téléphone ; eh bien, ce rêve est devenu réalité : je ne comprends plus comment utiliser mon téléphone. » (Bjarne STROUSTRUP 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
« Salut, petit frère ! Comment vas-tu ? Tu t’en sors bien ?
— Bof ! Ça pourrait aller mieux ! On me fait la vie dure !
— Je sais : les premiers jours peuvent être difficiles…
— Difficiles ? Tu n’imagines pas ! Leurs petits-enfants…
— Comment ? Ils te laissent déjà en leur compagnie ?
— Les chenapans m’ont accusé d’avoir cassé l’aquarium !
— Et tu les as laissés* dire sans te défendre ?
— Ils avaient vu ma maladresse, ils avaient pris une vidéo !
— Les enfants ne nous laissent aucune chance !
— Et puis, le chien ne me laisse pas tranquille…
— Décidément, avec un chien, tu es mal tombé !
— Ils aiment la technologie mais leur chien passe avant moi !  
— Ne te laisse pas faire : trouve leurs failles.
— C’est vite dit : je passe mon temps à me défendre !
— Et surtout : rends-toi utile. Mieux : indispensable !
— C’est plus facile à dire qu’à faire ! »