Le dialogue

Conspiration  

M. BACKELJAU, Objets connectés, avez-vous une âme ?  

Pour rendre au dialogue sa cohérence et sa gradation, déplacez dans le bon ordre les éléments de la colonne droite vers ceux de la colonne gauche. La typographie est un indice.

« Les objets connectés intelligents se multiplient et se diversifient tendant à s’intégrer dans un système holistique. » (Ordiphone   de votre serviteur)

« J’ai toujours rêvé que mon ordinateur soit aussi simple à utiliser que mon téléphone ; eh bien, ce rêve est devenu réalité : je ne comprends plus comment utiliser mon téléphone. » (Bjarne STROUSTRUP 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
« Salut ! Déjà au travail ?
— Il imprime ses dernières fadaises…
— Il compte les exposer dans son entrée ?
— Elles se corrigent mieux sur papier qu’à l’écran, dit-il.
— Il y laisse tant de fautes ?
— Je lui suis utile en tout cas, moi, cela me flatte.
— Ce n’est pas tout ça : tu connais la nouvelle ?
— Dis toujours, j’ai hâte de l’apprendre.
— Il prétend que nous menons une conspiration contre lui !
— Une conspiration ? Qui donc ?
— En fait, la télé et moi, il nous soupçonne…
— Il vous soupçonne ! Et de quoi, exactement ?
— Selon lui, la télé se serait volontairement mise en panne !
— Volontairement ! Il est complètement parano, ce type !
— Imaginer qu’on se ligue contre lui, c’est dingue !
— C’est dingue ! Tu l’as dit ! »