Le dialogue

Drôle de drone  

M. BACKELJAU, Objets connectés, avez-vous une âme ?  

Pour rendre au dialogue sa cohérence et sa gradation, déplacez dans le bon ordre les éléments de la colonne droite vers ceux de la colonne gauche. La typographie est un indice.

« Les objets connectés intelligents se multiplient et se diversifient tendant à s’intégrer dans un système holistique. » (Ordiphone   de votre serviteur)

« J’ai toujours rêvé que mon ordinateur soit aussi simple à utiliser que mon téléphone ; eh bien, ce rêve est devenu réalité : je ne comprends plus comment utiliser mon téléphone. » (Bjarne STROUSTRUP 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
« Aïe ! les drones ont choisi notre balcon comme point d’atterrissage !
— Des drones ? Et que nous vaut l’honneur de leur visite ?
— Je l’ignore mais leur empreinte écologique n’est pas nulle !
— Pas nulle ? On peut même dire qu’ils polluent pas mal !
— À croire qu’ils prennent notre terrasse pour un lieu d’aisance !
— Je me demande bien où ils vont se ravitailler.
— Le ravitaillement, je ne sais pas, mais la vidange semble se faire ici.  
— Et puis, toutes ces plumes qu’ils amènent avec eux !
— Elles finiront par obstruer l’égout.
— Tiens ! Regarde : celui-ci est en panne !
— En panne ? Pourquoi tu dis ça ?
— Tu n’entends pas son bruit de moteur ?
— Maintenant que tu le dis… Un genre de roucoulement.
— Comme s’il appelait au secours : Mayday Mayday Mayday
— Ou peut-être : I love You.
— C’est fou ces drones : on dirait de vrais pigeons ! »