Discours direct, discours rapporté et discours narrativisé

Discours direct

Thanasse rugit : « Ma maison est à moi, j’en suis le chef, j’y introduis qui bon me semble et, à dater de ce jour, on n’y verra plus que des gens à mon goût, agréés par moi et je mettrai proprement tous les autres à la porte. » Il ajouta : « J’en ai assez de me voir traité comme un subalterne, si la Charlotte, depuis plus qu’un quart de siècle, n’en fait qu’à sa tête, tout ceci va changer, je serai obéi, tout le monde va marcher droit, l’on aura désormais à tenir compte de mes goûts, désirs et préférences et, mille milliards de cré nom d’in tonnoire ! 1 si on ne voit plus Badilon2 dans ma maison, on n’y verra jamais non plus l’homme au tournevis.

 Tout ce programme est fort beau, avait répliqué Charlotte, et même immédiatement réalisable. Je veux bien, si tu tiens à être maître absolu en la demeure, te céder la place entière, que je quitterai avec ma fille. Nous ferons notre paquet et toutes deux trouverons bien où nous réfugier, te laissant pouvoir absolu sur la batterie de cuisine, la cave et le grenier. Si tu le juges bon, nous viendrons te dire bonjour de temps en temps, histoire de voir comment tu vis, de goûter les « caboulées »3 que tu vas te cuire et de compter les trous que tu auras au pantalon. »

Discours indirect

Thanasse rugit que sa maison était à lui, qu’il en était le chef, qu’il y introduisait qui bon lui semblait et qu’à dater de ce jour, on n’y verrait plus que des gens à son goût, agréés par lui et qu’il mettrait proprement tous les autres à la porte. Il ajouta qu’il en avait assez de se voir traité comme un subalterne, que si la Charlotte, depuis plus qu’un quart de siècle, n’en faisait qu’à sa tête, tout cela allait changer, qu’il serait obéi, que tout le monde allait marcher droit, que l’on aurait désormais à tenir compte de ses goûts, désirs et préférences et que, mille milliards de cré nom d’in tonnoire ! 1 si on ne voyait plus Badilon2 dans sa maison, on n’y verrait jamais non plus l’homme au tournevis.

Charlotte avait répliqué que tout ce programme était fort beau et même immédiatement réalisable. Elle ajouta qu’elle voulait bien, s’il tenait à être maître absolu en la demeure, lui céder la place entière, qu’elle quitterait avec sa fille ; qu’elles feraient leur paquet et que toutes deux trouveraient bien où se réfugier, lui laissant pouvoir absolu sur la batterie de cuisine, la cave et le grenier et qu’enfin, s’il le jugeait bon, elles viendraient lui dire bonjour de temps en temps, histoire de voir comment il vivait, de goûter les « caboulées »3 qu’il allait se cuire et de compter les trous qu’il aurait au pantalon.

Discours indirect libre4

À entendre Thanasse, sa maison était à lui, il en était le chef, il y introduisait qui bon lui semblait, à dater de ce jour, on n’y verrait plus que des gens à son goût, agréés par lui, il mettrait proprement tous les autres à la porte. Il en avait assez, avait-il ajouté, de se voir traité comme un subalterne, si la Charlotte, depuis plus qu’un quart de siècle, n’en faisait qu’à sa tête, tout cela allait changer, il serait obéi, tout le monde allait marcher droit, l’on aurait désormais à tenir compte de ses goûts, désirs et préférences et, mille milliards de cré nom d’in tonnoire ! 1, si on ne voyait plus Badilon2 dans sa maison, on n’y verrait jamais non plus l’homme au tournevis.

Pour Charlotte, tout ce programme était fort beau, et même immédiatement réalisable. Elle voulait bien, s’il tenait à être maître absolu en la demeure, lui céder la place entière, qu’elle quitterait avec sa fille. Elles feraient leur paquet et toutes deux trouveraient bien où se réfugier, lui laissant pouvoir absolu sur la batterie de cuisine, la cave et le grenier. S’il le jugeait bon, elles viendraient lui dire bonjour de temps en temps, histoire de voir comment il vivait, de goûter les « caboulées »3 qu’il allait se cuire et de compter les trous qu’il aurait au pantalon.

Discours narrativisé 5

Survint une dispute peu conjugale mais haute en couleur entre Thanasse et Charlotte, son épouse, dont un certain Javingue, électricien de son état, était l’objet, donnant sans doute prétexte aux protagonistes pour déballer leurs sentiments refoulés.

Le jeune homme jouissait de l’appui de l’épouse, en qui elle voyait un gendre comme il fallait tandis que le riche et repoussant Badilon avait les faveurs de Thanasse.

Le mari partit d’une déclaration solennelle d’autorité, aussi despotique qu’illusoire, dont il fit immédiatement les frais par un cocasse retournement de situation ourdi par l’épouse. Le premier fulminait et tempêtait, la seconde esquivait et ironisait : le prétendu maĆ®tre s’enchaĆ®nait à la décision qui était la sienne, seul et sans aide ménagère dans un foyer bientôt déserté par son épouse et sa fille.

D’après Arthur MASSON, Thanasse et Casimir (Voir le texte original   )

1 Mille milliards de sacré nom d’un tonnerre ! Du wallon de Charleroi : in tonwâre. Étymologie : En 1552, RABELAIS écrit tonnoirre.

2 Aussi laid que fortuné, Badilon est tombé amoureux de Lisa, la fille de Thanasse, laquelle est éprise de Zante Javingue, l’électricien, « qui ne possède que ses outils ». Contre le sentiment de son mari, « la Charlotte » approuve sa fille.

3 Caboulées : Familier. Boulettes de viande.

4 Le style indirect libre reprend les paroles du style indirect mais ne comporte ni verbe déclaratif ni lien de subordination à un verbe de ce type.

5 Le discours narrativisé  est le récit d’un discours par un narrateur qui n’en rapporte pas les termes en tant que tels mais en traduit seulement l’esprit avec son propre style : vocabulaire, tournures syntaxiques, niveau de langue  .