Poésie mon amie

Je m’appelle Michel

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   ambre      Audiard      aujourd’hui      autre      autres      Berger      comiques      Corrette      Courtemanche      Déon      dis      disais      donner      enfin      garçon      gens      Ghelderode      impardonnable      littérature      Montaigne      musique      penser      Petrucciani      piano      propos      question      tête      vers   
Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Votre serviteur  —  



Bérénice  —  
Si je vous dis : Butor ; si je vous dis :  ;
Si je vous dis : ; si je vous dis : Simon ;
Si je vous dis : Fugain ; si je vous dis : ,
Voyez-vous mon ou êtes-vous distraite ?
Est-ce que je sais, moi ? Enfin ! Quelle  !
Je dirais que ces ont une relation
Avec le cinéma et la ,
Et la , et le théâtre, j’en suis sûre !
Sans doute, mais… si je vous dis :  ;
Si je vous : Bouquet, Aumont ou Piccoli ;
Si je vous dis : Serrault, Coluche ou ,
Pouvez-vous me une réponse franche ?
Vous évoquez le monde du jazz, du  ;
Les aussi, point ne m’étonne trop !
Que vous dire de plus ? que je ne vois rien d’ !
Je vois bien dans ma mais pas dans la vôtre.
Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Ensemble  —  
Sans doute, mais… si je vous dis : Legrand, ,
et Joiret, Zévaco et Tournier ;
Si je vous dis Foucault, si je vous dis  :
Y êtes-vous ? Dites-moi que tout baigne !
Ah ! oui : c’est saint Michel que l’on fête  !
Comment donc ai-je pu ne pas à lui ?
Je le sais, mon ami, je suis  !
Je me : pourquoi ce gâteau sur la table ?
Je m’appelle Michel et je suis un /
Tu t’appelles Michel et tu es un /
Comme les , mais… portant bien ce prénom.
Elles sont certes rares les rimes en
Mais voilà vingt-huit pour un vingt-neuf septembre !

Votre serviteur (29/09/15)