Poésie mon amie

Pertinence et délicatesse  

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   bon      collaboration      comment      consternée      conviction      création      délectation      délicatesse      discrétion      émane      émerveillée      dissension      exécration      formulée      guère      joute      médusée      mots      nuisent      parti      pertinence      réplique      réservée      renouvelée      souscrivez      vénérée      vert        voyez   
Prunelle Demésieux  —  



Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Votre serviteur  —  
L’extrême de votre pensée
Et la de son expression
Toujours me plongent l’âme ainsi
Dans une infinitude de .
Cette critique d’une âme bien née
Et je ne sais cacher mon émotion…
Sans doute elle applaudit, ma raison ,
Tant de discernement et telle  !
Vous , j’en ris ! à cette simagrée :
N’en -vous donc pas toute la dérision ?
Comme vous voilà dupe ! J’en suis
Et votre aveuglement est une .
Votre , Bérénice, courroucée, 
N’est pertinente dans son intention
Ni d’ailleurs délicate comme  :
Aussi vous invité-je* à plus de .
Bérénice  —  



Prunelle Demésieux  —  



Votre serviteur  —  
Il n’est pas toujours d’exprimer son idée.
Je prends donc le de la circonspection.
Et je préfère une attitude  
À l’espoir vain de votre .
J’aime aussi votre sens de la effrénée,
Ce choix des qui marquent votre opposition,
Dans une volonté toujours ,
L’appel de faits exacerbant la
Certains éloges plus qu’une volée
De bois … Telle est notre recommandation :
Ne dites plus de bien, Prunelle ,
De votre serviteur ni de sa .

Votre serviteur (01/03/17)