Poésie mon amie

Marcher sur la tête

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   affichage      années      aussitôt      bête      cent      combinaison      dénombrées      date      doute      hôtes      herbage      idée      impossible      internautes      lieu      manœuvre      pivoterons      question      risquée      route      seront      simple      tête      voir   
Bérénice  —   Dans les années deux mille quarante* sans  
Ce sept cent treize mille sept cent cinq*
Visiteurs qui auront jalonné votre ,
Il n’est pas que l’on s’en convainque.
Or, en vous suivant bien, dans quelque vingt ,
Quand nous l’écran d’un demi-tour,
Le total des visites alors
Nous fera le mot nommant l’astre du jour  ,
Comme en deux mille sept*, le nombre de vos
De trente-huit mille trois septante-neuf*
Cela étonnera bien quelques ,
Nous désignait le que piétine le bœuf !
Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Ensemble  —  
Que proposez-vous là ? Quelle curieuse  !
Une tablette se meut aisément ;
Un gros tout-en-un rend la chose est plus  :
Cette osée ne me plaît* nullement !
Eh bien, n’inclinez pas l’écran mais l’ ;
Une de touches   le permet :
Le ciel est à vos pieds, levez l’œil vers l’ ;
Sous la glèbe   , le soleilSoleil   apparaît*.
Certes, par Taranis, on marche sur la  !
Une pourtant n’est pas à négliger,
C’est important à préciser bien que tout  : 
Nous parlons de la à bien considérer.

Votre serviteur (01/04/19)