Poésie mon amie

Le chœur est mort, vive le chœur !

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   amusait      anglaise      arrêter      auteur      Bérénice      camp      coulisse      crédit      décrets      demande      disparu      émanait      ennui      entame      esquives      faut      française      guide      liquide      moment      mort      porte-parole      préciser      prérogatives      prévenu      question      reconnaît*      rôle      tableau      tienne      trame      usasse   
Bérénice  —  



Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Votre serviteur  —  



Bérénice  —  
Que se passe-t-il donc ? Le chœur a ,
Le chœur s’en est allé sans avoir  !
Est-ce que vous pensez qu’en poésie
Il soit recommandé de filer à l’ ?
Exigeant l’attention de tous à tout ,
Le chœur a préféré, ma foi, lever le .
Mais il m’a désigné comme  :
Pour lui parle l’auteur mais sans tenir le .
On aura donc tout vu ! On coupe le ,
On réduit le budget, on dégraisse, on ,
On frappe dans le chœur, on écarte le  :
Plus de relief, plus d’horizon, juste l’ !
La décision, vous dis-je, bien du chœur :
Alors je vous demande de vous
Et je vous le en son nom supérieur
Et en mon nom aussi, dois-je le  ?
C’est entendu ! Le chœur est , vive le chœur !
L’ est et le chœur et « votre serviteur »,
C’est lui qui écrira ce que dit  :
Il tire les ficelles tapi en  !
Votre serviteur  —  





Le chœur  —  



Ensemble  —  
Bah ! qu’à cela ne  ! Je vous ai laissé*
Poser votre , ma chère Bérénice,
Car elle m’ : ainsi ai-je pensé
Qu’il fallait que j’ de cet artifice.

(Un jeu de lumière sort des ténèbres le chœur
    qui n’avait en effet pas quitté la scène)


L’auteur a ses raisons que le chœur
Puisqu’il est rétabli dans ses  :
Écoutez son discours, évitez les  !
Le salut vous n’aurez qu’en suivant ses  !
Ah ! la nôtre planète tourne comme il ,
Le canevas est clair et concise est la ,
De source coule notre texte en un
Exprimant un bonheur du mot que rien n’.

Votre serviteur (21/07/12)