Poésie mon amie

Ne les prenez pas de travers

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   aise      chercher      chose      comédie      cornélien      déçu      décor      d’abord      d’emblée      d’exister      dire      française      humoriste      menu      nausée      polémiste      rien      siens      sourire      suppose      tiens      travers      vers      vie   
Jean Quigrogne  —  



Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Votre serviteur  —  
Je n’ai plus d’appétit, je n’ai plus goût* à ,
Je suis à bout, je n’en puis plus, j’ai la ,
Mieux vaut le déclarer ici même :
Je ne digère pas vos vers, c’est  !
Pourquoi en faites-vous alors votre  ?
Seriez-vous masochiste ? ou un brin  ?
Ou, peut-être, Monsieur, êtes-vous  ?
Les croyant à croquer, mes vers, je suis  !
Sous le couvert d’un tiers, vous avez osé,  !
Évoquer cet auteur par lequel je pris
Sur scène en une héroïque  :
Assurément vos vers sont moins bons que les .
Allez rejoindre Tite, allez perdre votre  !
Mais laissez-moi vous dire : Racine
Dans votre bouche mit la poésie
En une tragédie au classique .
Bérénice  —  



Ensemble  —  
Je garderai mon aise, qu’allez-vous  ?
Vous avez le mérite, Monsieur, .
Et, vous le déclarez en me le faisant  :
Vos vers sont excellents, je l’avoue sans .
On ne plaisante pas devant pareille ,
Et si je dis /
Si elle dit / sans rire apprécier vos/mes/ses ,
C’est qu’ils sont appréciables, oui, je le ,
Et il serait fâcheux qu’on les prît de .

Votre serviteur (01/10/12)