Poésie mon amie

On vit Mary Poppins !

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   ami      assis      Bambi      bleui      compris      cramoisis      dormi      ennui      envi      épanoui      épris      étourdi      fleuris      garni      gris      ici      infinis      inouï        jeudi      jolis      Marsupilami        Paris      parti      petits      promis      réussis      rassis      ravi      sorti      souris      transis      unis   
  Depuis de nombreux mois, je n’étais plus
M’en allant promener par un ciel rude et .
À Pâques délaissant la météo d’,
Avec petits-enfants et enfants pour
En train à vive allure me voilà
Vers le château des rêves aimé des ,
Vers le parc d’attractions où l’on rit à l’,
Vers le monde magique où l’on est tous .

Quatre journées durant, et sous un ciel
Par un anticyclone, nous étions .
Aussi marchâmes-nous, défiant du froid l’,
Et, sillonnant le parc, nos faciès ,
Les yeux émerveillés, le cœur ,
Nous étions sous le charme de décors ,
Nous quittions les manèges le corps ,
Pour en assaillir d’autres aussi .
Le mercredi, par la parade on fut  :
Nous vîmes Blanche-Neige avec son prince ,
On vit Mary Poppins avec Bert son ,
Nous vîmes Cendrillon ainsi que les ,
Nous vîmes Aladin, peut-être bien ,
Et Donald et Mickey et les chars tout ,
Dingo, Pluto, mais pas de  !
Buzz l’Éclair les yeux par-delà les .

À l’hôtel près du lac, on a très bien ,
Au petit-déjeuner, pas de croûtons*   ,
Le café était bon, le buffet bien .
Et Lucas et Emma : « C’était comme  ! »
Quelques flocons tombèrent le matin
Avant notre départ mais nous avions  :
Nous eûmes le plaisir de tout voir, c’est  !
Car nous, sous la chaleur, serions restés .

Votre serviteur (14/04/13)