Poésie mon amie

Plainte poétique

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   appui      autrui      buffet      chiche      effet      fait      fortune      friche      importune      livre      niche      parfait      riche      vivre   
  Ferais-je encor des vers ? Ami, j’en ai tant  !
Plus j’enrichis ma langue, et moins je deviens ,
Mon esprit abondant laisse ma terre en ,
Et le vent de l’honneur n’emplit pas mon .

Un poète accompli n’est plus qu’un fou ,
Dès qu’il prodigue un bien dont il doit être  ;
Ce n’est plus qu’une idole, et sans base et sans ,
Qu’on flatte en apparence et qu’on berne en .
Je rougis de pâlir si longtemps sur un  ;
De me tuer toujours pour vouloir toujours ,
D’affliger mon esprit pour divertir  ;

De posséder un nom dont le bruit m’,
De m’élever si haut, et n’avoir point d’,
D’être bien chez la muse, et mal chez la .

Guillaume COLLETET (1598-1659)