Le dialogue

Poubelle connectée  

M. BACKELJAU, Objets connectés, avez-vous une âme ?  

Pour rendre au dialogue sa cohérence et sa gradation, déplacez dans le bon ordre les éléments de la colonne droite vers ceux de la colonne gauche. La typographie est un indice.

« Les objets connectés intelligents se multiplient et se diversifient tendant à s’intégrer dans un système holistique. » (Ordiphone   de votre serviteur)

« J’ai toujours rêvé que mon ordinateur soit aussi simple à utiliser que mon téléphone ; eh bien, ce rêve est devenu réalité : je ne comprends plus comment utiliser mon téléphone. » (Bjarne STROUSTRUP 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
« Vous au moins, vous ne parlez pas en aspirant !
— Je n’avais pas de raison de le faire non plus…
— Attendez ! j’ai bien entendu ? Vous répliquez, maintenant !
— Me tairais-je quand vous malmenez mon petit frère   ?
— Je le malmène ! Je l’ai juste laissé souillé : qu’il apprenne à devenir propre !
— Je ne parle pas de ça : vous le savez bien.
— Et de quoi Monsieur  parle-t-il alors ?
— Je vous parle de comment  vous lui parlez !
— Mes conversations avec vos congénères ne vous regardent pas !
— Je suis électronique et rien de ce qui est électronique ne m’est étranger !
— Du balai, les aspirateurs ! Vous me pompez l’air !
— Réfléchissez un peu à ce que vous apprêtez à faire !
— Vous me pompez l’électricité ! Vous êtes une plaie pour la planète !
— C’est un geste que vous allez regretter !
— Je ne vide pas vos bacs : je vous vire ! Hop ! À la décharge !
— Salut ma puce ! Tu leur  envoie son signalement ! »