Commentaires (extraits choisis)

Page 10

Votre serviteur a écrit le 01/01/23 :

On connut des années où rien ne se passait
Comme on l’espérait ; d’autres, où tout arrivait
Comme on ne voulait pas ; alors, on aimerait
Que l’an vingt-trois se passât comme il le faudrait. 

Cessons tout gaspillage : ce serait parfait ;
Respectons la nature comme on le devrait ;
Nulle énergie fossile on ne consommerait ;
Et si du produit seul de la bête on usait ?

Sur les hostilités, sachons tirer un trait ;
Assistons autrui quand du mal on lui causait ;
Conjuguons nos efforts où l’on rivalisait ;
Car le monde serait meilleur s’il s’unissait.

Le premier pas hélas, personne ne le fait ;
Et si, notre intention, en acte, on commuait ?
Vienne l’espérance et le courage renaît ;
Alors se réalise soudain le souhait.

Chaque vœu de la liste, pieux vous semblerait
Si sa mise en pratique, nul ne décidait !
Dans ce but, on a dit que l’on se soutiendrait ;
Cessons de faire comme si de rien n’était.
 Les noms de métiers de la dernière strophe sont des mots imaginaires obtenus par permutation de leur terminaison avec celle du mot voisin. Ils sont donc ignorés des dictionnaires.

En 2021 déjà, le procédé était appliqué à des noms de municipalités bruxelloises.
  « J’attendais le moment d’une rime qui siée (qui convienne) ! » :

Comme la substitution d’un synonyme au verbe seoir   le montre, le mode requis dans la relative marquant le but ou la conséquence est le subjonctif.
 Or

ou ses variantes ore ou ores
se disaient anciennement pour Maintenant, nous apprend l’Académie.
  « Margot » est le diminutif de Marguerite.

Clément MAROT se mit au service de Marguerite d’Angoulème (duchesse d’Alençon), sœur de François Ier  .

Ne la confondons pas avec Marguerite de France
(ou Marguerite de Valois), sœur de François II,
surnommée « la reine Margot »  .

Toutes deux étaient femmes de lettres. La première mourut quelques années avant que naquît la seconde.
  Le « saint-frusquin » :

nom composé familier formé de saint (un saint imaginaire, comme sainte Nitouche ou la saint-glinglin) et du nom argotique frusquin : « habit », retrouvé dans « frusques » ;

biens matériels mobiliers que possède quelqu’un ;
synonymes : attirail, barda, bastringue, bataclan, bazar, fourbi.
  « Le changement dans la continuité » :

Slogan de campagne de Georges Pompidou
suite aux événements de mai 68 et du référendum d’avril 69
provoquant la démission de Charles de Gaulle  .
  « Non-anniversaire » :

Concept imaginé par Lewis CAROLL
dans la suite d’Alice au pays des merveilles :
De l’autre côté du miroir, chapitre VI, Le Gros Coco.
 jeter le silex :

Comme dans l’expression sur l’échine nous tombe  ,
le lecteur avait reconnu l’expression
« tomber sur le dos de quelqu’un »,
le lecteur reconnaît ici l’expression « jeter la pierre »  .
 Grand œuvre :

« Œuvre était masculin dans le style soutenu, pour des œuvres dont on voulait rehausser le mérite.
» Cet emploi est tombé en désuétude ; tout au plus pourrait-on essayer de s’en servir dans la poésie en quelques cas choisis », remarque Littré.

Le Trésor de la Langue française informatisé indique :
« II - Au masculin, C. Alchimie, au figuré : Entreprise d’une importance capitale, création d’une valeur exceptionnelle ».
 Certes, adverbe :

« Les dictionnaires signalent que l’s final peut être supprimé par licence poétique », précise en remarque
le Trésor de la Langue française informatisé.

Littré cite en remarque quelques exemples sous la plume de Michel Marot (le fils de l’illustre Clément) et de Victor Hugo.
 Alphonse Daudet écrivait :

« d’un doigté balourd et bègue »  .
 Zig, n. m. (Populaire) :
Bon camarade, gai compagnon  .
On connaît mieux zigomar et zigoto, affectés d’une nuance péjorative.
 Diphtongue, n. f. :
Pour ceux qui s’inquiètent de la question, qu’ils sachent
que le mot s’orthographiait diphthongue jusqu’en 1878 ;
que la diphtongue, au sens strict, était d’usage en ancien français mais a disparu de la langue française contemporaine ;
que le français québécois et le wallon possèdent cependant encore des diphtongues.